english
sam. 15 déc.
Aéroport de Bangui

Ebola : deux nigérians sous contrôle sanitaire à l'aéroport de Bangui

Publié le 21/08/2014
Dans la nuit du 18 au 19 août, deux citoyens nigérians en provenance de l’Afrique de l’ouest ont été placés sous contrôle sanitaire par le service de surveillance épidémiologique du ministère centrafricain de la santé publique à l’aéroport Bangui M’Poko. Ces derniers ont été libérés mardi après que le résultat de l’analyse de la fièvre hémorragique Ebola révèle négatif, a indiqué Docteur Sylvain Woromogo, chef de Service de surveillance épidémiologique et des gestions des épidémies au ministère de la santé publique.
 
« Depuis la semaine dernière, une équipe du ministère centrafricain de la santé publique, travaille à l’Aéroport Bangui M’Poko face à la menace d’Ebola. C’est ce dispositif qui a permis de retenir pendant 48h les deux sujets nigérians en provenance de l’Afrique de l’ouest et de les soumettre à un test médical », a indiqué Dr Woromogo. Selon la même source, « Nigeria fait partie des pays où sévis la maladie de l’Ebola pour le moment. D’où nécessité de les retenir à l’Aéroport. Heureusement, nous avons fait les tests et ils se révèlent négatifs. Nous les avons libéré ce mardi sans problème », a spécifié chef de Service de surveillance épidémiologique et des gestions des épidémies au ministère de la santé publique.

Cependant, certaines sources ont déplorées les conditions dans lesquelles ces Nigérians ont passé la nuit à l’aéroport. Selon une source, ils ont dormis à même le sol, dans le froid au su et au vu de tout le monde, sans des précautions nécessaires. Ces propos ont été rejetés par le médecin Sylvain Woromogo, qui a fait préciser l’absence d’une chambre d’isolement à l’Aéroport Bangui M’Poko. «Le ministère a fourni hier à ces personnes le strict minimum. C’est-à-dire, lit matelas, leur permettant de passer la nuit dans une bonne condition humanitaire. Parce qu’il faut dire que ce sont des êtres humains après tout. Ce que nous voulons et nous allons le faire rapidement, c’est de disposer d’une chambre d’isolement permettant de gérer ce genre de cas », a-t-il ajouté.

La République centrafricaine dispose d’un laboratoire de référence, l’Institut Pasteur de Bangui, d’où des tests relatifs à des maladies telle qu’Ebola peuvent se réaliser surplace selon le représentant de l’OMS au cours d’une réunion le mardi 19 août à Bangui.
MÉTÉO À BANGUI
Température : 30°C
Ensoleillé
Humidité : 59%
Vent : SSW à 6km/h
Détail et prévisions





Aéroport de Bangui Centrafrique vers Nairobi
Login Log in
Contact Aéroport Bangui Contactez-nous
A propos A propos
copyright 2013-2017 Aeroport-Bangui.com.